Tinténiac jusqu’à la Rance, en passant par Dinan

Rennes---Saint-Malo-a-velo-avec-Iva-053.JPGOn se lève à 9h et c’est une belle journée qui nous attend. Je reprends une douche et on range toutes les affaires dans les 7 sacoches. On s’installe sur une table près du canal pour petit déjeuner. On assiste à la course à pied de Tinténiac qui longe le canal dans les deux sens. Ensuite, on repasse au bourg pour acheter du pain, du tabac et le journal. A 11h seulement, on est prêt à partir le long du canal, direction Saint Domineuc.

Rennes---Saint-Malo-a-velo-avec-Iva-057.JPGIva a encore des courbatures (mal aux fesses et au dos) mais moi je sifflote sur ce beau chemin cyclable. On mange à Evran où il ya de nombreux touristes cyclistes installés sur l’aire de pique nique. On fait comme eux en mangeant nos sandwichs à une table à l’ombre. Je repère des allemands qui sont en voyage à vélo assisté d’une agence de voyage germanique. Ils ont un combi-bus et une remorque à vélos. J’aimerai bien moi aussi en faire mon métier, pourquoi pas !

Rennes---Saint-Malo-a-velo-avec-Iva-063.JPGL’après-midi, on arrive à Dinan par Léhon, une petite cité de caractère très jolie. Après être passé sous l’aqueduc, on gare nos vélos sur le port de Dinan et on entame une visite de la ville, qui est tout en haut ! On gravit la grande rue pavée bordée de café – restaurants et de magasins touristiques. C’est une belle cité médiéval qui a un vrai charme. Ensuite, on redescend au port et on s’asseoit prend un verre en terasse. On a bien mérité ça pour nous récompenser de nos efforts de la journée.

Rennes---Saint-Malo-a-velo-avec-Iva-078.JPGEnsuite, on repart vers Saint Samson, où 2 campings sont indiqués sur nos livrets. On s’écarte du chemin de halage pour atteindre le bourg. On monte et on descend sur des routes partagées avec les voitures. Au café des sports, je demande des renseignements sur ces camping et un gars m’indique la route à suivre : il faut revenir vers la Rance ! 1ère fausse piste et 1er rallongé… C’est un camping 3 étoiles et je n’aime pas ça : c’est 14 euros la nuit, il n’y a personne à l’accueil, les emplacements sont prévus pour des voitures avec caravanes ou des mobile-homes. Ils sont entourés de grandes haies et dans les sanitaires, il n’y a qu’une douche, 1 lavabo et 1 WC propre et ouvert :-(

Rennes---Saint-Malo-a-velo-avec-Iva-099.JPGEn montant la tente, je casse l’arceau de l’auvent. On se prépare des pâtes bolognaises sur le réchaud puis on va se promener à pied vers la Rance. Là, il y a un grand pont qui enjambe la Rance. C’est la dernière écluse de la Rance, qui s’élargit ensuite et prend un côté marin à cet endroit. En face du port de plaisance, on boit un verre en terasse et on revient gentiment à notre tente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>