Port, marais-salants, marché, plage, chantier naval, pont de Saint-Nazaire et coucher de soleil

Vilaine côte canal 342Je prends ma baguette à la boulangerie de Piriac puis je veux passer par la Turballe car je ne connais pas cette station balnéaire. J’y arrive en longeant la côte. Il y a un grand port de pêche avec de grands chalutiers.  Je cherche le musée de la pêche mais ne le trouve pas alors je file vers Guérande.

Vilaine côte canal 347Je n’ai pas pris la Vélocéan alors je me rallonge un peu entre ces deux villes mais je passe par les célèbre marais-salants de Guérande où il y a de nombreux échassiers. Les paludiers récoltent le sel. Ensuite, je me pause au marché de la ville médiévale de Guérande intra-muros. Je prends de nectarines et un melon assez cher pour le midi. Je n’ai pas attaché mon vélo à un point fixe que je n’ai pas trouvé alors je le ramène à côté de moi.

Vilaine côte canal 355Je prends la grande route direction la Baule mais il y a trop de trafic alors je prends une petite route. J’arrive sur La Baule-centre puis je longe les 11 km de plage pour arriver sur Pornichet. Les joggers ultra-connectés font leur footing et j’ai la piste cyclable pour moiavec un enchaînement de rond-point sur la fin. Je fais quelques courses au Spar mais c’est très cher : 1.20 le snickers ! Je suis Saint-Nazaire, ou plutôt Sainte-Marguerite, une plage à l’ouest de la grande ville.

Vilaine côte canal 373C’est super ! Il n’y a pas grand monde, le ciel est radieux et je me pose sur la plage pour manger. Après une petite sieste, je vais me baigner : elle est bien froide alors je fais seulement 3 plouf ! Je prends des photos et 2 vidéos d’une méduse rouge et du ressac. Je vois avec mes jumelles un phare, un rocher troué et un îlot de sable. Un resto est à côté, un mec musclé va se baigner et des badauds arrivent au compte-gouttes. Je passe 2 bonnes heures à me prélasser sur cette plage :-)

Vilaine côte canal 409Je roule un moment dans Saint-Nazaire. Je ne connaissais pas bien cette ville finalement car je passe par un quartier puis par un remblai et enfin le fameux chantier naval. Je demande ma route à des joueurs de pétanque qui m’indiquent qu’on peut le traverser. C’est impressionnant ces gros bateaux commandés par de grands armateurs (dont un russe). Il y a aussi des grues gigantesques pour assembler tout ça.

Vilaine côte canal 422Le moment est venu de passer le pont de Saint-Nazaire. C’est un passage délicat : les camions me décoiffent d’un sens et dans l’autre ! Un cycliste le passe en même temps que moins mais il est plus malin car il vpasse à gauche car il y a une voie de libre. Sensations garanties dans la descente sans freiner (48 km/h) : costaud à passer ! Je me pause 10 minute à Saint-Brévin Mindin après cette épreuve. Je prends des photos du « vieux pont de Saint-Nazaire » ! (une pensée pour Eugène, un vieux de mon village).

Vilaine côte canal 441Je repère un camping à Paimboeuf que je veux atteindre ce soir. Je suis alors la Vélodyssée qui conduit de Saint-Nazaire à Nantes par le sud de la Loire. Je sents que je suis pas loin de la crise d’hypoglycémie alors je mange un snickers à Corsept. Le camping 3* est bien sympa dans la pinède. Il y a des espagnols qui logent dans les chalets en bois, des jeux pour enfants, et la Loire à côté.

Vilaine côte canal 460Je vais au resto-bar et je bois une bière. Une file de mon âge, Christelle, est seule aussi et viens à ma table. On discute bien : elle revient de 2 mois à marcher sur le chemin de Compostelle. Elle est partie de Nantes mais à abandonner en Espagne. Elle est revenue par le bateau d’Espagne à Saint-Nazaire. Elle finti à pied jusqu’à Nantes. Elle est sympa, assez mignonne mais n’arrête pas d’être scotchée à son iphone pour mettre ses vidéos d’elle en ligne.  Je mange avec elle une grosse pizza. Je commande plusieurs Leffe et fume un stick puis elle propose qu’on va voir le coucher de soleil sur la Loire ensemble. Je suis bien excité, on est tous les deux poser contre un arbre et j’hésite à attaquer. Mais elle me dit qu’elle est fatigué et ne me regarde plus. Elle est catholique, ceci explique peut être cela…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>