Lannilis, L’Aber-Benoît, Saint-Pabu, les dunes de Tréompan et camping à Lampaul-Ploudalmézeau

2468On se lève à 8 h et on part de Lannilis à 10 h. On passe à l’office de tourisme pour trouver une carte du GR34 avec les campings mais il n’ouvre qu’à 10h30. On traverse le pont de l’Aber-benoit par une grande route. J’ai fait l’autre rive l’année dernière avec Iva. On est tous en forme, on discute dans la bande de forêt qui entour l’Aber. On se pause en regardant la rivière qui va devenir maritime.

2485On arrive à Saint-Pabu où l’on traverse le lotissement mais on ne voit pas de bourg. On mange près de l’estuaire en regardant les bateaux défilés. La vue est extra, le ciel bleu au rendez-vous. Il y a des voiliers qui louvoient, un catamaran et de petits bateaux à moteur. Mon camel-bag est bien pratique pour s’hydrater tout en marchant, pas besoin de reposer notre lourd sac à dos pour boire. Par contre, mes petits orteils me font mal après une pause et j’ai toujours une tendinite au genou gauche qui se réveille de temps à autre :-( Je rééquilibre mon sac entre ma tente et mon duvet qui sont placés de chaque côté du sac. On repart après une bonne sieste, je marche en canard…

2502On arrive sur les grandes plages de sables blancs dans les dunes de Tréompan. C’est magnifique : la mer est bleu azur, de petites rivière et les algues apportent une touche de vert. On voit toujours au loin le phare de l’île vierge. On va se baigner au loin car c’est marée basse. Un groupe engueule leurs enfants en les insultant pour rien… On repart, il nous reste 7 km normalement… On passe à la maison des Abers où la femme de l’accueil cherche une carte avec les campings sur internet. Gaëtan pense qu’il y en a un à Portsall mais ce n’est qu’une aire de camping-car, comme inscrit sur la carte IGN affiché au mur…

2538Arrivée à Portsall, on fait demi-tour pour rejoindre le camping de Tregoman mais il a fermé alors on continue sur la grande route jusqu’au camping municipal de Lampaul-Ploudalmézeau. Je fais la route tout seul devant, je n’apprécie pas qu’on s’est planté et qu’on a fait des kilomètres pour rien alors qu’on aurait pu couper bien avant… C’est ça de ne pas avoir de bonne carte à disposition… Vive les guides de voyage !

2551Arrivée au camping, je paye, une douche et un pétard pour me calmer. On mange du riz avec une sauce « façon chasseur ». On va faire un tour dans la commune à pied, en tong, tranquillement. Des mecs chantent très fort dans le bar alors on sort boire une bière bretonne en terrasse. Deux mecs sortent et disent qu’ils sont de Nice, l’autre est trop bourré pour comprendre ce qu’il baragouine. Ce sont des gens du voyage qui sont au camping. On retourne par mon raccourci qui est bien joli. A l’heure de dormir, les gens du voyage crient, s’engueulent, se tapent. Je mets mes boule-quiès mais un mec bourré à 3h du matin tape dans ma tente et je mets une heure pour me rendormir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>