Dernières préparations à la veille du départ

DSCF0250

1er août 2010, je suis à la veille de mon départ pour un voyage à vélo entre Nantes et Budapest sur l’Eurovélo 6. Il est temps de remplir mes sacoches en mettant tout mon matos, que ce soit bien ranger et surtout que ça tienne la route !

Suivant mon listing, je réparti mes affaires dans les 3 sacoches arrières de mon vélo : vêtements et bouffe dans les grandes poches, affaires de toilettes et livres dans les petites, couchage au dessus du porte-bagages. Une range-utile sur le guidon avec carte à vue, une trousse de secours pour mon vélo, bouteilles d’eau, selle gel pour le confort, chrono, rétro et anti-vol pour la sécurité. Le petit plus avec un drapeau breton acheté à Cancale et une pancarte à l’avant du vélo où il y a inscrit :  » Le vélo, c’est rigolo, c’est écolo ! » ( j’avais aussi tout est plus beau à vélo »). Merde, je veux prendre « toute la musique que j’aime » sur mon lecteur-mp3 et ça me prends beaucoup de temps de dernière minute…

Tout est prêt enfin, je décolle de ma colloc de Rennes pour filer à Saint Vincent des Landes (44) où j’ai décidé de prendre mon envol. C’est mon village natal, il y a encore mon grand-père qui là. Je lui dis que je suis décidé à partir faire « un grand tour de vélo » et que je pars demain matin à la première heure. Ca fait un mois que j’en parle à mon entourage, même si j’en ai l’idée depuis plus d’un an. Je leur dis que je veux traverser la France d’Ouest en Est jusqu’à Bâle par la Loire. Mais ma motivation seule aimerai aller jusqu’à Budapest et traverser plusieurs pays européen par le Rhin et le Danube.

Je passerrai donc ma dernière nuit dans mon fourgon-aménagé et partirai le lendemain de cet endroit où j’ai passé seul de longs mois il y a quelques années. C’est d’ailleurs un peu par revanche sur mon existence à cette période que je veux et DOIS partir prendre un grand bol d’air et transformer mes réflexions en actions, mes doutes en expériences. Pendant tout mon voyage, je réfléchirai à l’évidence que j’aurai pu déjà faire ce voyage pendant cette période de questionnement puis de dépression…

Bon, mon vélo est tout beau et tout neuf, ca devrait bien démarré même si mon pneu arrière s’écrase un peu sur le poids de mes bagages à l’arrière et que mon guidon bouge un peu… Mais je ne peux rien toucher à cet instants là car je n’ai qu’une petit pompe à vélo et j’ai déjà échanger  mon vélo car j’avais fusillé le filtage des vis de la potence…

Allez une bonne nuit et demain c’est PARTI !! Il faut réussir à trouver le sommeil en ne pensant plus et se réveiller à 8h à l’aube. Ca va être bien ce voyage, je suis trop excité et surmotivé !!!

5 réflexions sur “ Dernières préparations à la veille du départ ”

  1. Bonjour Gildas,

    Vraiment chouette ton voyage ! Pour l’instant, nous faisons l’EuroVelo 6 par morceaux : Nantes – Saint Brévin, Angers,-Ancenis, Saumur-Tours, Tours-Orléans à diverses occasions lors de week-ends prolongés : peut-être un jour arriverons-nous comme toi jusqu’à Budapest !! :-D

      1. mais petit probleme c que un imprevu je dois remetre sa a octobre car jy tien et je naurais pas souvent locaz de fair mon petit delire donc je me renseigne car je suis pas sur du temps en octobre pour les pays traversé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>