Côte sud de Belle-île, de Bangor à Locmaria : 30 km, 7 h de marche

2305

On repart de Bangor à pied jusqu’à la côte car la navette part à 10h30… On fait du pouce mais pas de voitures pour s’arrêter ce coup-ci. A port Goulphar, un pêcheur a pris 2 araignées de mer et une étrille dans ses casiers. Il fait encore beau temps aujourd’hui et l’on transpire toute la journée.

2308On mange à une belle plage sauvage mais l’accès y est difficile : les sacs s’accrochent dans les buissons épineux et une corde nous aide a descendre sur la roche friable. Un couple avec 3 petits enfants jouent puis repartent sur leur voilier avec leur bateau gonflable. On leur dit au revoir puis un groupe de bobo marseillais nous rejoint et n’arrêtent pas de jacasser, finit la plénitude du lieu :-/ On se baigne mais elle est fraîche (16 ° C ?).

2315On traverse 3 plages puis la fin est dure pour moi pour rejoindre la pointe du Skeul. Je boîte, je suis fatigué et pressé d’arriver au camping. On traverse la lande en la piétinant pour rejoindre la route qui nous mène jusqu’à Locmaria. Au camping, une jolie fille vient me parler : elle fait le tour de Belle-île à pied comme nous mais dort dans des gîte. Elle nous avait repéré sur le bateau. Et moi qui loupe l’occasion de lui proposer de passer la soirée ensemble…

2334On va chercher un resto dans le centre car on n’a plus rien a mangé. On se fait plaisir en commandant la totale : ricard, moules-frites et lieu noir, glace, café, cognac ! On discute avec le barman  Il est sympa et l’on parle de la vie sur l’île. On repart à 1h30, le ciel est dégagé et les étoiles scintillent de mille feux :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>