Chemin boueux et fête avec le club de football

Elbe---Jizera-a-velo-091Après Turnov, c’est plus plat. Je rejoins Mlada Boleslav mais je ne m’y arrête pas. Je salue 3 jeunes qui boivent des bières sur le trottoir mais finalement, ils ont pas l’air bien fin. Après, c’est la galère de la route 241. J’emprunte ce chemin qui devient impraticable tant il y a de boue sur la rive de la rivière Jizera. Je passe au dessus d’un tronc d’arbre tombé mais mes roues s’embourbent et mon vélo est bloqué. Je retire les freins et toute la boue de mes 2 roues. Mes chaussures sont aussi dégueulassent. Je fais demi-tour et croise 2 vttistes sans leur dire que c’est impossible de passer, barrière de la langue oblige.

Elbe---Jizera-a-velo-095Ensuite, j’enchaîne par parcourir des chemins enherbés, traverse des champs et roule dans l’herbe. Après cela, je décide de ne plus suivre les chemins à vélo tchèque et prends les routes à voitures. Je passe par Benatky et coupe droit au sud vers Lysa nad Labem. Je prends le temps cette fois-ci de parcourir la ville, je m’y promène dans un grand parc qui fait aujourd’hui l’objet d’une chasse au trésor pour les enfants.

Elbe---Jizera-a-velo-098Je veux arriver au camping d’Ostra, près de l’Elbe. Je passe rive gauche puis rive droite sur une route dangereuse où pourtout il y a beaucoup de cyclistes. Je prends mon temps pour une fois et bois une bière au bord de l’Elbe sur une table à côté d’un peuplier, des poissons et des avirons.

 

Elbe---Jizera-a-velo-103J’avais fais les grosses courses auparavant chez une vietnamienne très souriante en lui prenant beaucoup trop de salamis tranchés. Au camping, c’est la foule au bar mais la douche est payante et fermé à clé. Je suis quand même plus calme qu’hier et je bois des bières en terasse en regardant les familles et les enfants. Certains se baignent dans le lac. C’est samedi soir, dernier soirée, et des gars arrivent au camping sur une remorque tirés par des chevaux et chantent.

Elbe---Jizera-a-velo-104Je commence à être bien chaud et je décide de sortir dans le village avec mon vélo. Dans ce petit bled, même le train y passe et s’y arrête. Ils sont mieux déservis qu’en France. J’entends une fête au stade de football alors je prends mon courage à 2 mains et j’y vais. Je prends une bière au comptoir et commence à discuter en anglais avec certains ou je baragouine quelques mots de politesse en tchèque. Je finis même par danser avec eux et jouer au football pieds nus ! Très bonne soirée en fin de compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>