Après-midi plage puis soirée avec Nico à Bayonne

Vélodyssée 807C’est le dernier jour de mon voyage à vélo. Je me réveille à 7h et décolle à 8h30. Je roule tranquille, légé, en sifflotant vers Seignosse, Hossegor puis Capbreton. Je croise un jeune endormi sur la piste cyclable, il doit revenir de boîte de nuit et n’a pas pu terminé son chemin du retour. Je m’arrête à Hossegor : il y a de bonnes grosses vagues bien formé et les surfeurs sont déjà à l’affût. Je ne passe pas à Capbreton car c’est un peu la même qu’à Hossegor, les playboy en moins.

Je continue jusqu’à Tarnos-plage. Je prends mon temps pour manger, une bonne sieste s’impose car j’ai un coup de mou, je tousse et j’ai toujours la morve au nez… Cet après-midi, je décide pour une fois de me pauser sur la plage. Je vais me baigner dans un courant très fort et des vagues puissantes : le drapeau est orange. La mère et la fille à côté de moins sont seins nus, je les mate discrètement :-p J’en profite pour écrire une dernière petite carte postale à mon grand-père. Il fait beau et chaud et on voit les contreforts des Pyrénées à l’horizon. Mer et montagne, c’est quand même une belle région les Pyrénées-Atlantique !

Velodyssee-830-copie-1.JPGJe quitte la côte Atlantique et me dirige vers la grande ville de Bayonne. Je loupe la piste cyclable qui doit longer l’Adour et je me retrouve sur la grande route avec les bagnoles. Je passe l’Adour, visite la ville : sa cathédrale, ses pans de murs en bois rouge et vert, ses rues bariolées de drapeaux de ces même couleurs. J’appelle Nico, le frère du mari de ma soeur. Je l’ai prévenu que j’arrivai ce vendredi soir mais il me dit qu’il repart à la plage et qu’on se donne rendez-vous à 18h chez lui. Je prends donc mon temps pour visiter l’enceinte de la cathédrale Sainte-Marie puis je bois une bière en terrasse.

Vélodyssée 838Nico m’a vite fait expliquer où il habitait à Anglet. Ca à l’air un peu compliqué mais je trouverai assez facilement finalement. Il n’est pas encore arrivé, je dois encore l’attendre 1 heure… Heureusement qu’il y a un parc derrière son immeuble : je fais une vidéo pour un résumé de mon voyageaprès avoir fumé un stick et une Leffe :-)

Vélodyssée 848On entre chez lui et on discute bien en prenant un apéro au porto de Porto. On ne mange pas et on pars a une soirée concert à la plage de Tarnos, où je suis passé ce midi ! On danse avec les enfants, je discute à qui veut m’entendre et je paye des coups. La fin est moins drôle, il y a une sale histoire avec les copains de Nico. Je fais ma tête de mule, prêt à partir à pied chercher une boîte de nuit… Heureusement que je reviens et on rentre, je m’endors comme une sacoche jusqu’à 11 heures du mat !

Tournée des copains de Nico puis Skateboard Contest

On se lève tard et on part manger à un resto où je mange des moules « à la plancha » : elles sont délicieuses ! L’après-midi passe rapidement car on passe à la gare pour que je prenne mon billet de train retour de Bayonne à Rennes. Puis on s’arrête à un magasin de planche à roulette pour que Nico passe une commande. Ensuite, on passe chez deux copains à Nico où l’on discute, prend un café et fume un peu.

skateboard-contest-anglet.jpgEnfin, on retourne à Anglet vers 17h où il y a un Skateboard Contest. On retrouve Willy, un bon copain à Nico qui bosse dans le son sur cet évènement. On sirote des ½ déspé toute l’après-midi, on salut d’autres amis à eux et on regarde les gars en BMX sur la rampe.

On rentre à 9 heures car Nico travaille le lendemain et moi je suis crevé de mon périple et de la soirée de la veille ! Nico fait une salade et on fume un dernier pétard. Je phrase sans discontinuer jusqu’à 1 heure du mat puis le coup de barre me prends alors je passe une bonne nuit sur son canapé.

Retour en train de Bayonne à Rennes

Levé à 8h30, on prends le petit dèj ensemble. Nico part au travail et me laisse les clés de son appart. Mon train est à 14h15 au départ de Bayonne, en passant par Bordeaux jusqu’à Rennes en TER puis en Intercités. J’ai trop envi de retrouver ma copine Iva !

Velodyssee-708.JPGEn conclusion, c’était un super voyage à vélo (comme toujours !) le long de la côte Atlantique que je connaissais déjà, mais là j’ai fait l’intégrale ! Une belle piste cyclable tout le long et de bonnes indications sur les panneaux et ma carte m’ont bien facilité le voyage ! Je n’avais que 2 semaines pour faire toute cette traversée, en passant les 2 week-end chez des amis, alors j’ai bien tracé ! J’ai vu de beaux paysages, de belles villes et le temps a été clément. En bref, je conseille cet itinéraire à tout le monde : solitaire, amis, couple, famille? Peut être en profitant plus de la plage que je ne l’ai fait mais il faut avoir un temps à consacrer plus important. Enfin, chacun choisi son rythme et son planning de voyage itinérant !