Canal de Nantes à Brest : Départ de Redon

Je vais suivre le canal de Nantes à Brest, de Redon à Châteaulin, pour une durée de 5 jours.

Voyage-a-velo-sur-le-canal-de-Nantes-a-Brest-008.JPGJe reviens tout juste de Prague, où je suis aller voir ma copine Iva pendant une semaine. La veille de mon départ, je prépare un peu à l’arrache ce voyage. J’équipe mon vélo de 5 sacoches, 3 à l’arrière et 2 à l’avant. J’ai dû un peu bidouiller les 2 petites sacoches arrière que j’ai acheté chez Décathlon pour les fixer sur mon porte-bagage avant Zéfal mais ça le fait et c’est trop la classe ! :-) Ca change toute l’allure du vélo, le poids est mieux réparti et ça fait « vrai » cyclotouriste ! Je reprends la liste de matériel à emporter que j’avais établi lors de mon précédent voyage et je n’ai plus qu’à rassembler mes affaires  et tout mettre dans les sacoches. Au final, mon vélo est plus lourd que pour mon voyage de 6 semaines à travers l’Europe car on en rajoute quand on a 2 sacoches supplémentaires !

Voyage à vélo sur le canal de Nantes à Brest 003Le lendemain, jour de mon départ, je me lève seulement à 10h ! Je me fais propre, je rentre vite fais de la musique sur mon lecteur MP3 et je boucle les bagages. A 12h15, je pars d’Acigné pour aller à la gare de Rennes. Il me faudra 1 h pour y arriver en fonçant tout de go ! A la gare, je mange un sandwich et le Ouest-France. L’entrée de mon vélo dans le train est un peu précipité et confus mais un gars m’aide à l’accrocher dans un wagon du TER et c’est parti, direction Redon !

Voyage à vélo sur le canal de Nantes à Brest 015A Redon, je vais chercher à l’Office du Tourisme la carte du canal qui m’est indispensable pour repérer le chemin à suivre et les camping. Il est bien fait et gratuit, c’est nickel ! A Redon, il y a une expo photos sur le Tour de  France et son histoire : je les regarde en me promenant dans le centre historique piétonnier et je fais déjà quelques photos de ces photos ;-) Le cyclisme à bien changer, les coureurs étaient plus fun et moins « compétition à tout prix » à l’époque : vélo basique (et sans vitesses !), ravitaillement à l’arrêt à des stands (ou même au café du coin !) et certains mettaient même de la bière dans leur bidon !

Ensuite, je me fais une petite pause ensoleillée au port de plaisance avant de m’élancer sur les berges du canal de Nantes à Brest. C’est tout plat et je file à 22 km/h avec mon vélo ! Je m’arrête quand même de temps en temps prendre des photos du canal, des écluseries et des sportifs de l’île au Pies où il y a des kayaks, de l’escalade sur les paroies rocheuses, des enfants qui font de l’accrobranche et des promeneurs et cyclistes.

Voyage-a-velo-sur-le-canal-de-Nantes-a-Brest-032.JPGJe vais à Peillac pour faire des courses alimentaires. J’y parviens après une grosse montée et là je fais les méga-course dans une superette. En redescendant vers la vallée de l’Oust, je prends une vidéo de ma descente mais c’est un peu risqué car il y a beaucoup de bagnoles à circuler et quelques virages… Je file à toute berzingue vers Congard mais ensuite à cette allure, je commence à être fatigué après 50 km effectué en une après-midi (en partant à 15h30 !). Je fais une dernière pause et trouve un camping trankilou à 5.20 euros :-) Il y a même une petite parcelle à côté avec un âne, un bouc et un gros cochon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>