Arrivée dans le finistère sous une pluie continuelle

Voyage à vélo sur le canal de Nantes à Brest 267Il a plu toute la nuit et c’est pareil ce matin. Je me lève à 8h24, personne n’est debout encore. Je prends mon petit déjeuner sans les viennoiseries. Je pars du camping sans revoir les voisins de la veille. Je repasse par le sommet des écluses et redescends jusqu’à proximité de Carhaix qui n’est pas indiqué. Ici, c’est un no man’s land : à part quelques pêcheurs et éclusiers croisés, je ne croise pas de péniche ni de village à proximité du canal. J’ai quand même quelques panneaux informatifs à lire et des bornes kilométriques à décompter quand je passe la frontière du Morbihan au Finistère. En même temps, je n’ai pas trop de temps à perdre car je compte prendre le train demain à Châteaulin pour retourner chez moi à Rennes.

Voyage à vélo sur le canal de Nantes à Brest 303La pluie redouble alors je prends des pauses sous les arbres et je pique nique sur une table abrité. Je loupe une photo d’un héron cendré en plein décollage. Je filme des areignées d’eau marchant sur une petite mare à proximité du canal. A Châteauneuf du Faou, j’aide un pêcheur, qui est sur l’autre rive, à retirer son gros hamçon d’un buisson de mon côté. Il me remercie de loin mais je me rendrai compte quelques temps plus tard que mon lecteur MP3 que je portai est tombé dans ce fossé, heureusement je le retrouverai. Je passe ce joli endroit touristique que j’ai déjà visité auparavant en faisant du kayak sur le canal.

Voyage à vélo sur le canal de Nantes à Brest 316Je trace ensuite vers une route bitumée cassante qui est tape-cul. Mais j’ai de la musique et je tripe sur Marcel & son Orchestre et La Mano Négra. Je souris, je rigole : je suis pris d’une folie expressive pour ce dernier jour de route ! Arriver à 30 km de Châteaulin, j’arrive à un camping du côté de Pleyben. Je me réfugie d’abord dans un bar glauque pour éviter la grosse pluie en prenant un picon bière. Je passe la dernière nuit de mon court voyage dans ce camping désert. Et il pleut, il mouille, c’est encore la fête à la grenouille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>