Arrivé à Saint Malo en passant par Dinard

Rennes---Saint-Malo-a-velo-avec-Iva-109.JPGOn se lève comme hier mais on part une heure plus tôt (10h). On repasse par le bourg de Saint Samson puis on emprunte la V3, la véloroute – voie verte qui nous emmène jusqu’à Dinard. C’est toujours tout droit, ombragé et tout plat  jusqu’à la mer ! On croise beaucoup de vélos, de marcheurs et de joggeurs. A Pleurtuit, on constate que le nombre de maisons neuves engrossissent les lotissements.

Rennes---Saint-Malo-a-velo-avec-Iva-111.JPGArrivé à Dinard, on perd les pistes cyclables et arrivons au centre avec les voitures. Il y a foule car les bourgeois se sont retrouvés là. On pose nos vélos pour faire un tour du centre ville : rien de spécial, que des magasins chics et chers et un casino sur le front de mer. On achète des sandwichs et on les mange sur la plage. Ensuite, on va se tremper les pieds avant de repartir.

Rennes---Saint-Malo-a-velo-avec-Iva-119.JPGOn veut rejoindre Saint Malo via le barrage de la Rance pour prendre le train du retour à Rennes. Malheureusement, c’est plus compliqué que prévu : on doit rouler avec les bagnoles sur une 4 voies pour accéder au barrage. On slalome entre les voitures qui attendent le feu vert pour traverser le pont. C’est dangereux car il n’y a pas de piste cyclable sur le barrage et les voitures nous dépassent à toute allure.

Rennes - Saint Malo à vélo avec Iva 125On ne veut pas continuer sur cette route après le barrage mais il n’y a pas d’autres routes possible ! Enfin si, le GR34 est accessible aux piétons et il commence par des marches… On opte pour cette solution car on ne veut ni continuer la route pentue avec les voitures, ni retourner sur nos traces pour prendre le bateau passeur à Dinard, qui aurait été la meilleure solution… C’est difficile car il faut porter les vélos chargés mais ça passe et 30 minutes après, on trouve une sortie sur le parc de la Briantais à Saint Malo.

Rennes - Saint Malo à vélo avec Iva 126On descend la grande rue vers la ville intra-muros pour rejoindre la gare. Volià, le voyage est fini et on rentre à Rennes par le TER. Dans le train, les places pour les vélos sont demandées mais ça tient à peu près… On retourne à notre appartement, on prend une bonne douche et on déballe les sacoches. Tout est rentré dans l’ordre, on est prêt pour de nouvelles aventures .

Au compteur : 127 km, 10h40 passé sur le vélo, 12 km/heure de moyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>